Padron Damaso

Les cigares Padron Damaso

Cette gamme de Padron porte le nom du grand-père Damaso. Ce dernier a été le premier des « Padron » à arriver à Cuba dans la fin des années 1800. Comme tous les immigrés des îles Canaries, il portait le surnom d’Isleños qui avaient la réputation d’être sérieux et d’être de parole. Ils avaient également pour habitude de s’intégrer dans le monde agricole. Damaso ne manqua pas à la tradition et loua une petite parcelle dans la célèbre région de Pinar del Rio où il commença à cultiver du tabac. Il était un dur travailleur et très honnête. Il apprit à la famille les valeurs que sont l’honneur et l’humilité. Ces mots sont très importants pour la famille Padorn, transmis de générations en générations.

Ainsi, nommer cette gamme en commémoration à leur grand-père signifie beaucoup pour eux. C’est lui qui a tout commencé, qui les a fait naître dans l’industrie. Un héritage dont ils peuvent être fier et que Damaso doit regarder avec bienveillance.

Les cigares « Damaso » sont très importants aux yeux de la famille. Ils ont donc fait l’objet de soins tout particuliers. En effet, pour la première fois, ils ne sont pas « box pressed ». Ce qui, jusque là, était une véritable marque de fabrique. De plus, il s’agit du premier Padron à être couvert d’une cape de la plus belle variété de connecticut. Vous l’avez compris, nous avons à faire ici à un cigare plus léger, facile à fumer. Les Padron sont très renommés et respectés pour leur capacité à assembler les tabacs. Le mélange obtenu ici est tout simplement formidable ! Qui aurait pu croire qu’il puisse y avoir autant de plaisir et d’arômes avec une cape connecticut !? Une manière de redécouvrir tant le terroir du Nicaragua que la « signature » Padron. Eminemment complexe, ce cigare est une brillante réussite –  et comme souvent chez eux, une rareté !

Cape : Connecticut
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua

La Maison du Cigare

Vous devez être âgé de 18 ans pour visiter ce site. Veuillez vérifier votre âge