Only Fuente is Fuente

Le Chateau de la Fuente

Les cigares Arturo Fuente ne sont plus à présenter dans notre petit monde du cigare. Mais connaissez-vous les coulisses de cette Maison familiale ? Peu de gens le savent mais la Famille Fuente, avec Carlito en tête, a poussé au paroxysme quasiment tous les aspects de cette industrie : la culture du tabac, la maturation et la fermentation du tabac, la production de cigares,…etc. Je vais donc essayer de vous montrer pourquoi « Only Fuente is Fuente ».

Commençons par les racines, le « Chateau de la Fuente », sans aucune comparaison possible, de très loin la plus belle ferme tabacole au monde. Une infrastructure presque extravagante afin de faire pousser les tabacs des légendaires Opus X et accueillir les hôtes de marque. Un terroir unique permettant d’atteindre une qualité inédite sur l’île de République Dominicaine.

Culture en « Tapado »

Séchoirs

Des champs en passant par les séchoirs ainsi que la maison coloniale qui sert à accueillir les visiteurs, le cadre est d’une beauté à couper le souffle. Absolument tout est mis en oeuvre pour avoir toutes les chances de son côté afin d’arriver à produire les meilleurs tabacs, avec le meilleur personnel, toujours fier de travailler ici.

Chateau de la Fuente

Le travail du tabac

Placement de tabac dans le séchoir

La manipulation du tabac est toujours un exercice fragile et délicat. Ici, il n’y a pas de contrainte de temps, tout travail doit être effectué le mieux possible. Il y a ici plus d’une dizaine de séchoirs à disposition. Tout y est naturel, on ne modifie pas le « climat » intérieur des ces temples du tabac. Cela fait partie intégrante du terroir du « Chateau de la Fuente », l’humidité naturelle est ici suffisante pour effectuer cette étape dans les meilleures conditions. Et bien entendu, avec le temps ! Cette composante est souvent oubliée, mais ici, on prend le temps de faire les choses parfaitement !

Placement terminé

La magie opère

Séchoir

Séchage du tabac

On peut observer ici la méticulosité de répartition des feuilles de tabac. Elles disposent toutes d’espace, elles respirent. Cela permet d’obtenir un séchage uniforme et parfait du haut au bas des feuilles. La plupart du temps, elles sont entassées car il faut rentabiliser l’espace. Ici, une fois de plus, le mot d’ordre est qualité !

Tabac destiné aux Opus X

La Manufacture

Que dire de la Manufacture Fuente !? Je vous laisse admirer la beauté de l’endroit que Carlito appelle affectueusement « La Cathédrale ». Ici, les torcedores sont réunis dans des salles de production distinctes en fonction des cigares qui y sont fabriqués. Ainsi, pour chaque gamme de cigares, il y a un groupe de torcedores.

La Cathédrale

Carlito Fuente

Salle hemingway

Vous devez savoir que Carlito a également créé sa propre école de torcedores afin que les cigares soient fabriqués exactement selon sa vision et son cahier des charges. Cela est particulièrement vrai pour les Opus X, cigares qui jouissent d’une attention et d’une conception singulière. Voici encore un exemple où cette famille consacre une volonté exceptionnelle à arriver à la plus haute qualité.

Salle Opus X

Carlito Fuente

Pressoirs Opus X

Pressoirs Opus X

Grâce à ces compétences développées à leur paroxysme, on peut trouver au sein de la production, des cigares tout simplement incroyables dont voici quelques exemples. Aucune manufacture ne s’aventure aussi loin dans la conception et l’originalité que la manufacture Fuente.

Une rareté en Opus X

La Savoir-faire des Torcedores Fuente !

Du Aging …

Aging Room

Encore une fois, les cigares Fuente se distinguent par cette volonté de proposer un produit parfait et prêt ! En effet, en fonction des gammes de cigares, ceux-ci bénéficient de « aging » pouvant aller juqsqu’à deux années et même parfois bien plus pour des éditions très limitées ! Très très peu de fabricants arrivent à ce niveau d’exigence. Sachez également que les « Aging Rooms » sont calquées sur les salles de manufacture Ainsi, les Hemigway vieillissement ensemble, les Opus X ensemble,…etc. Il est donc possible pour les chanceux d’entrer dans une pièce où vos narines sont immergées dans le parfum de plus d’un million d’Opus X !!

Aging Room Hemingway

Aging Room

Packaging…

Toujours et encore le maître-mot est et demeure : La Qualité ! Pour les cigares haut de gamme, à la mise en boîte, les cigares sont encore contrôlés un par un afin d’être absolument certain qu’aucun cigare n’a de défaut – du jamais vu ! De quoi satisfaire les clients au plus haut niveau d’exigence et les palais les plus raffinés !

Contrôle qualité

Contrôle qualité

Le sourcing…

Pour fabriquer de bons cigares, il faut produire ou obtenir les meilleurs tabacs. Chez Fuente, le moindre des tabacs utilisés à cinq années de vieillissement en balles. Pour la moyenne et les cigares plus haut de gamme, on parle plutôt de huit à dix ans minimum et parfois encore beaucoup plus. Le stock de tabacs de la famille Fuente est étourdissant tant il est important. Imaginez qu’ils ont à peu près douze années de production de tabac immobilisées avant la commercialisation (entre vieillissement en balles et aging après manufacture).

Tabac conservé en balles

Conclusion

J’ai essayé d’être le plus concis possible. Je n’ai abordé que les étapes majeures du process d’élaboration des cigares afin que vous puissiez vous faire une idée. Sachez cependant que le perfectionnisme est vraiment partout et à chaque instant.

Enfin, pour conclure, je vous propose une vidéo de Carlito filmée par moi-même au « Chateau de la Fuente ». Il parle de son terroir et de sa passion très communicative du cigare et de la vie en général. Je profite également de cette occasion afin de vous informer que la famille Fuente s’occupe d’une fondation : La « Cigar Family ». Un orphelinat qui pourvoit à l’éducation de quelques 500 enfants ! Monsieur Fuente est également quelqu’un d’incroyablement généreux, comme on en rencontre que peu dans toute une vie…

A votre avis … « Only Fuente is Fuente ? »

La Maison du Cigare

Vous devez être âgé de 18 ans pour visiter ce site. Veuillez vérifier votre âge