Nuits-Saint-Georges

Le vignoble de Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Goerges n’est pas moins que la « capitale » de la Côte de Nuits. Son vignoble s’étend aussi sur la commune de Premeaux où l’on trouve notre « Clos de la Maréchale ». Il n’y a pas moins que 41 climats classés en premier cru. Parmis eux certains se distinguent plus que d’autres tels que « Les Saints-Georges », « Les Cailles », « Les Vaucrains » ou encore les « Damodes ».

On distingue deux styles de Nuits-Saint-Georges. Ceux de la partie nord, proche de Vosne-Romanée, sont plus souples et fins. Ceux de la partie sud, plus « Nuits », aux tanins plus puissants et à la structure plus charpentée. On y trouve aussi une petite production de vins blancs.

La superficie de la commune s’étend sur 327 ha en rouge (dont 128 ha en premier cru), et 6 ha en blanc (dont 3 ha en premier cru). La production en rouge est de 13.740 hl en rouge (dont 6.520 hl en poremier cru) et de 225 hl en blanc (dont 140 hl en premier cru).

Carte extraite des ouvrages Les Vins de Bourgogne & The Wines of Burgundy (collection Pierre Poupon – Hameau de Chevignerot – 21200 Beaune-Vignoles) avec l’aimable autorisation des auteurs Sylvain Pitiot & Jean-Charles Servant.

Nuits Saint Georges 1er cru "Clos de la Maréchale"

Le « Climat »

Le 1er novembre 2003, le domaine s’est agrandi d’un coup de 4 à 14 hectares. Le Clos de la Maréchale, propriété exclusive de la famille Mugnier depuis 1902, est revenu dans l’exploitation à l’issue d’un contrat de fermage qui aura duré 53 ans. L’origine du nom de ce clos nous est inconnue. En 1855, cette vigne est encore connue sous le nom de « Clos des Fourches », puis en 1892 comme « Clos Maréchal », avant de devenir au XXème siècle le « Clos de la Maréchale ». Les recherches de l’historien Jean-François Bazin ont montré qu’aucun maréchal ni aucune épouse de maréchal du second empire n’avait eu de lien avec ce village.

Les vignes

Le Clos de la Maréchale est une parcelle de 9 ha 76 ares. C’est le plus grand monopole (appellation n’appartenant qu’à un seul propriétaire) en Côte d’Or. L’âge moyen des vignes en 2008 est d’environ 45 ans. Historiquement, les vins de Premeaux sont régulièrement décrits comme faisant partie des meilleurs Nuits-saint-Georges, avec toutefois un caractère moins « spiritueux » (alcooleux) et « une finesse exquise ».
La couche géologique sur laquelle est situé le clos de la Maréchale plonge au sud sous la surface du sol, marquant la fin de la Côte de Nuits, pour reparaître au Montrachet, entre Puligny et Chassagne. On ne s’étonne donc pas de retrouver dans les vins les qualités de puissance et longévité.

Le vin

Le Clos de la Maréchale présente la franchise, la droiture, la solidité des vins de Nuits-saint-Georges, mais sans l’austérité et les tanins rugueux des jeunes vins issus du secteur central de Nuits. Ce sont des vins qui demandent quelques années de vieillissement avant de se libérer tout-à-fait, mais ils développent alors un caractère floral typique teinté, paraît-il, de framboise, d’iris et de lilas blanc.

Nuits-Saint-Georges 1er cru "Vaucrains"

Origine

Côte de Nuits, crée en 1969 par Jean Chauvenet, le domaine est  repris en 1994 par son gendre Christophe Drag. L’appellation Vaucrains 1er cru, l’une des 3 plus prestigieuses,  représente 41 ares sur les 9.50ha de la surface totale du domaine. La parcelle est située au sud de Nuits sur des sols très argileux avec une dominante d’oolite blanche dite à « tête de mouton ». L’étymologie du terme « vaucrains »  vient de « vaut rien », terrain de peu de fertilité. Plantation :1946

Vinification

Récolte manuelle pour 40 vendangeurs présents environ une semaine. Egrappage à 100%, macération pré fermentaire à 10-12°C pendant 5-6 jours en cuve béton. Vinification à 28-32°C pendant 18 à 21 jours avec 2 pigeages par jour pour favoriser l’extraction de la couleur et les composés phénoliques. A l’issue du pressurage pneumatique, les vins sont débourbés pendant 5-6 jours en cuve tampon avant la mise en fûts (25% neufs). 1er soutirage en septembre de l’année N 1, 2nd un mois avant la mise qui a lieu généralement en mai de l’année N 2. Les vins sont tirés sans collage ni filtrations préalables.

Notes de dégustation

Dans leur jeunesse, ils font preuve d’une certaine austérité. Puis, au fil des ans, leurs arômes se diversifient, évoluant vers des notes de cuir frais, animales mêlées à de fines senteurs balsamiques et réglissées. Chair et souplesse s’allient au fondu des tanins nous révélant un cru d’une approche aimable.

Le Domaine Patrice Rion

D’une taille de 6 hectares répartis sur les communes de Nuits-Saint-Georges et Chambolle-Musigny. La solide réputation du Domaine date des années 1980 où Patrice a propulsé le domaine familial sur la scène internationale. Recherche et innovation, que ce soit dans la viticulture ou l’œnologie lui ont souvent donné un temps d’avance (surface foliaire, capsules à vis,…

Voici un vigneron passionné et méticuleux ! A chaque étape dans le processus d’élaboration (de la vigne à la bouteille), le questionnement est permanent. Ainsi, chaque choix est mûri avec le temps et l’expérience.

Je vais vous passer les détails « techniques » et vais plutôt vous parler des vins du Domaine. J’emploierais ici volontiers le mot « précision ». En effet, chez la famille Rion, on fait presque de l’horlogerie fine. Tout est mis en oeuvre pour obtenir une expression parfaite des terroirs. Chaque cuvée a son traitement personnel, est suivie avec attention et toujours aboutie.

Ainsi, nous sommes toujours dans le fruit mûr mais pas trop, de la tension juste ce qu’il faut et le nerf de la guerre en Bourgogne… de la fraîcheur. Le mot « netteté » prend ici tout son sens. Patrice réalise ainsi des vins d’un superbe équilibre. Les terroirs sont remarquablement personnifiés et exprimés.

Ses vins sont de vrais coup de coeur !

La Maison du Cigare

Vous devez être âgé de 18 ans pour visiter ce site. Veuillez vérifier votre âge